Entreprises
Activités
Produits
Catégories des produits
Portfolio
Actualités

Promédia l'annuaire des professionnels de la Communication, de l'Audiovisuel, de l'Événementiel et des Médias

Xerox se coupe en deux - Promédia

Xerox se coupe en deux

Le constructeur d'imprimantes et de presses numériques va devenir deux sociétés distinctes d'ici la fin de l'année.

Après HP, c'est au tour de Xerox de se scinder. L'entreprise américaine basée dans le Connecticut vient d'annoncer qu'elle allait se séparer en deux sociétés indépendantes, "dont chacune sera un leader dans son secteur respectif", avec d'un côté ses activités historiques et de l'autre celles de services d'externalisation pour les entreprises.

Xerox, qui compte 130 000 salariés à travers le monde, prévoit de finaliser cette opération en fin d'année. La direction et les noms des deux sociétés n'ont pas encore déterminé.

L'une des deux nouvelles entreprises, baptisée temporairement Document Technology, sera consacrée au traitement et à la gestion des documents. Elle regroupera les activités historiques du groupe, dont les photocopieurs et les imprimantes. En 2015, ces activités ont généré environ 11 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

La seconde partie, Business Process Outsourcing (BPO), sera spécialisée dans l'externalisation des processus d'affaires, c'est-à-dire dans les services d'amélioration du flux de travail des industries. Avec environ 7 milliards de dollars de revenus en 2015, BPO est dédié aux marchés des transports, de la santé, du commerce et des services gouvernementaux. 

Flexibilité et actionnaires en ligne de mire

Cette mesure doit simplifier l'organisation de Xerox et augmenter sa flexibilité sur des marchés qui changent rapidement.

"Les réalités du marché actuel demandent une agilité et une flexibilité plus grandes, une capacité à innover et à adapter la technologie aux besoins en constante évolution des clients, ainsi qu'une approche plus ciblée et efficace des opérations et de l'allocation du capital", précise le groupe dans un communiqué.

"Ces deux sociétés seront bien placées pour être leader sur leurs marchés respectifs qui sont en évolution rapide et pour exploiter les opportunités qui existent aujourd'hui en augmentant les marges et les parts de marché," explique Ursula Burns, présidente et chef de la direction de Xerox.

Elle a également déclaré que cette mesure doit "générer de la valeur pour les actionnaires". Son titre coté à la bourse de New York a en effet perdu depuis un an plus de 30 % de sa valeur.

Xerox a également annoncé un programme de transformation stratégique de trois ans qui doit permettre 2,4 milliards de dollars d'économies sur tous les segments. Pour 2016, l'entreprise américaine prévoit 700 millions de dollars d'économies.

Source : www.graphiline.com