Entreprises
Activités
Produits
Catégories des produits
Portfolio
Actualités

Promédia l'annuaire des professionnels de la Communication, de l'Audiovisuel, de l'Événementiel et des Médias

Le ministre de la communication: forte détermination à développer le secteur cinématographique national - Promédia

Le ministre de la communication: forte détermination à développer le secteur cinématographique national

Le ministre de la communication, porte-parole  du gouvernement, Mustapha Khalfi, a réitéré, mercredi 08 juil. 2015 à Rabat, la forte détermination du gouvernement à développer le secteur cinématographique  national et à exploiter ses potentialités en vue de consolider les spécificités  culturelles et sociales du Royaume.

La stratégie du ministère vise essentiellement à promouvoir l'industrie  cinématographique, à développer la production nationale quantitativement et  qualitativement tout en renforçant son rayonnement à l'échelle nationale et  internationale, et à organiser le secteur et rationnaliser sa gestion, a  indiqué M. Khalfi lors d'une réunion de la commission de l'enseignement, de  la culture et de la communication à la chambre des représentants, consacrée à  l'examen de la situation du cinéma national et à la présentation du projet de  loi complétant et modifiant la loi relative à la communication audiovisuelle.

 M. Khalfi a relevé que le ministère œuvre, dans ce cadre, à concrétiser  plusieurs mesures et projets liés principalement à la réforme des lois et des  législations y afférentes, à soutenir le secteur cinématographique en assurant  son développement et renforçant sa gouvernance, à encourager le cinéma national  et à attirer les investissements.

 En termes d'objectifs chiffrés, le ministère ambitionne d'augmenter de 10 pc  les courts et longs métrages produits annuellement, de doubler le nombre des  salles numérisées, d'accroitre de 50 pc le montant d'aide octroyée au secteur  cinématographique et de revoir à la hausse le nombre des festivals  cinématographiques subventionnés.

 Dans le même contexte, le ministre a souligné la nécessité impérieuse de  doter le secteur de scénaristes spécialisés, de promouvoir la formation et la  formation continue dans le secteur cinématographique, en particulier dans le  domaine technique (ingénierie du son), et de produire des films documentaires  et dramatiques traitant de la question de l'intégrité territoriale du Royaume.

 Dans leurs interventions, des députés ont relevé l'absence d'une véritable  industrie cinématographique au Maroc malgré le développement quantitatif de la  production nationale qui est passée de 3 à plus de 20 films annuellement.

 Les intervenants ont mis en exergue certaines difficultés qui entravent le  développement du secteur cinématographique national, notamment "le déclin  alarmant" du nombre des salles de cinéma, la problématique du piratage,  la  non-rentabilité financière, ainsi que la détérioration de la qualité de la  critique cinématographique.

 Ils ont souligné, dans ce sens, l'impératif de promouvoir le cinéma national  eu égard au rôle de la culture dans le rayonnement du Maroc à l'échelle arabe,  appelant à inclure l'éducation cinématographique dans les programmes scolaires  et à mettre en oeuvre les recommandations du livre blanc du cinéma marocain.

 Par ailleurs, M. Khalfi a présenté, lors de cette rencontre, le projet de  loi complétant et modifiant la loi relative à la communication audiovisuelle,  qui vise selon lui à accompagner les développements technologiques et leur  profond impact sur le champ audiovisuel national.

 A cet égard, le ministre a fait savoir que cette opération d'accompagnement  se fera notamment à travers la modification partielle de ce cadre juridique,  l'encadrement du passage de la diffusion analogique au numérique, la définition  des engagements des nouveaux intervenants et la consécration du rôle de la  Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) dans l'opération  d'autorisation des nouveaux prestataires dans le domaine de la télévision  numérique terrestre.

Source : www.mincom.gov.ma